CSI LNA hommes et femmes à Berne - 14.06.2009

Voici la compétition la plus délicate de la saison : les championnats suisses interclubs de LNA chez les hommes. Franchement, il faut être fou pour s'engager comme sélectionneur pour l'équipe de la CoA Lausanne-Riviera car ces CSI requièrent - et de loin - le boulot le plus stressant de la saison. Un travail de titan qui engendre chaque année de pesants palabres en tous genres, ceci avant, pendant et même après la compétition. L'édition 2009 a été présentée comme étant celle où tous les feux étaient clignotants à l'orange, danger de relégation oblige. En effet, le changement de club des lanceurs du CARE Vevey intervenu durant l'hiver nous avait considérablement affaibli. Sans porter de jugement à l'affaire, il s'agit tout de même là de la plus belle connerie qui a été faite au sein de la CoA et Dieu sait s'il y en a eu depuis 1998! Heureusement, une bonne partie de nos athlètes avait saisi dans quelle situation délicate nous nous trouvions. Le jour précédant cette finale CSI, l'optimisme était toujours de mise car on savait que les principaux athlètes de la CoA seraient présents, y compris Tolossa Chengere qui dans un premier temps n'avait pas voulu courir suite à son record du club du 5000 m. réussi deux jours plus tôt à Lugano. On pensait donc battre le LV Winterthour et ainsi maintenir notre place dans l'élite. Bref, le job avait été fait pour que la situation puisse sourire à la CoA Lausanne-Riviera. Mais les apparences étaient trompeuses car en quelques heures tout s'est effondré. Samedi soir à 21 heures, deux sms en cinq minutes annoncent le forfait de Mathieu Degrange puis celui de Josué M'Bon. Le lendemain matin au rendez-vous du car, Dejene Lidetu brille par son absence et il est resté injoingnable. Enfin Tolossa Chengere est arrivé cool, avec 40' de retard. La marge de manœuvre que nous avions s'était tout à coup volatilisée car ces trois absences représentent un trou important dans notre plan de bataille. Durant la compétition, les résultats obtenus furent plus ou moins conformes aux attentes. On se battait même pour la sixième place, jusqu'à la course du 400 m. où un événement capital se produisit : le forfait de Pierre Lavanchy juste avant le départ. Avec un tel coup de massue, plus besoin d'espérer quoi que ce soit, la messe était dite! La tension monta nettement d'un cran quand un journaliste du Matin fit irruption au mauvais moment, alors qu'on était en train de se dire qu'il fallait absolument trouver Tolossa pour le convaincre de courir le 5000 m. Après trois tours du stade dans le vide, un coup de pied dans un massif de béton (ça fait mal) et finalement dix minutes de prosternation, Tolossa acceptait à contrecoeur de courir le 5000 m. Hélas avec tous ces forfaits de dernière minute, il y aurait bien eu dix records personnels au Wankdorf que cela n'aurait rien changé. On avait aucune chance de s'en sortir comme ça. En fin de journée, la confirmation est tombée en signant les feuilles de concours : la CoA Lausanne-Riviera termine huitième et dernière avec 16,5 points de retard sur le LV Winterthour et se voit bêtement reléguée en LNB! C'est pas vrai, tout ce travail pour des prunes, (et là vous pouvez imaginer toutes sortes de jurons que nous avons heureusement réussi à crypter : #↓€%*+, Ø¥§þəΔ, ΏΞ‡, ₫☻אּ▼, ∞גظض). On n'épiloguera pas encore trop longtemps dans ces commentaires. De nombreux points devront trouver des nouvelles solutions pour la saison 2010, sinon l'entité appelée CoA Lausanne-Riviera ira droit dans le mur. La première à prendre est évidente : elle concerne le sélectionneur actuel qui laissera sa place de pigeon afin qu'il puisse se concentrer comme par le passé sur l'équipe féminine, puisque les femmes et les hommes concourront l'an prochain dans des lieux séparés. Le siège de sélectionneur pour l'équipe des hommes est désormais vacant et toute candidature sera la bienvenue.
Individuellement, il en ressort cependant quelques belles satisfactions. Dans les sprints, Cédric Le Glaunec a pris d'énormes risques à courir car il était encore un peu blessé; merci à lui. Yann Mühlbauer a couru son premier 200 m. depuis 2006 en 22"68, tandis que le jeune Jérôme Bellon, 16 ans, a battu ses deux records avec 11"60 sur 100 m. et un prometteur 23"40 sur 200 m. Le Cariste Steve Zurkinden est également en gros progrès avec 11"46 et 23"48. En début de compétition, le relais 4 x 100 m. n'a pas réussi à retourner la tendance de ces deux dernières années. Il a de nouveau terminé dernier, en 43"10. Sur 400 m., Davy Desgalier a lui aussi amélioré son record en 51"21 et il devance David Perrenoud de 35 centièmes. Le demi-fond a été prolifique en points grâce à Alain Balleret et à Nicolas Repond sur la même ligne à l'arrivée du 800 m. en 1'53"36 et 1'53"37, suivis par Guillaume Laurent en 1'55"13. Le 1500 m. a rapporté le gros lot avec la victoire de Tolossa Chengere en 3'46"48. Il devance Fabien Visinand en 3'55"79 et Adrian Caaveiro qui a pulvérisé son record personnel en 4'07"40. Le 5000 m. a vu Tolossa l'emporter sur un faux rythme pour lui en 14'38"58. Son compatriote Dejene Lidetu n'ayant définitivement jamais décroché le téléphone, il a fallut que Fabien Visinand se dévoue à courir les douze tours et demi, qu'il a parcouru en basket à une allure de footing en dix-sept minutes. Merci à lui car l'an dernier il avait déjà dû se résoudre à effectuer un tel effort, qui ne s'avère pas forcément idéal pour sa préparation. Sur les haies hautes, Swann Muster a raté son début de course et il n'a pas compté. C'est Patric Guilbert (SL) en 16"04 et Kevin Gabrielli en 16"10 qui ont mis les points au chaud. En l'absence de Kenny Guex, le 400 m. haies était également une de nos disciplines affaiblies. Kevin Gabrielli et Nicolas Contini (SL) ont bien assuré le coup en 55"40 et 55"75. Dans les sauts, ce fut assez maigre en longueur, à la perche et au triple. On a dû compter avec les athlètes qu'on avait, c'est-à-dire pour l'essentiel des jeunes U18 qui ont fait de leur mieux. Le saut en hauteur fut pourtant une exception et tout le monde fut surpris puis sous le charme en admirant la détente de Kamel Rabia, un sauteur algérien de passage chez son oncle à Bottens. En échange des facilités que nous lui avons octroyées (courriers pour le visa, intendance, entraînements et prise en charge administrative), Kamel nous a fait le show pour nous en sautant 2,15 m. avec un tendon d'Achille pourtant très inflammé. Peu de temps avant, Silvan Keller et Romain Leuthold (SL) avaient ouvert la voie avec 1,85 m. et 1,90 m. Enfin dans les lancers, devenus par la force des choses moins performants que par le passé, Nicolas Chamerois nous a sorti de l'ornière avec 12,26 m. au poids et 31,27 m. au marteau. Nicolas Strahm a lancé le disque à 36,51 m. et le javelot à 47,26 m., Nicolas Collin (SL) a réussi 39,84 m. au disque et 11,17 m. au poids, tandis que Basile Kohler a lancé le javelot à 53,29 m.
Voilà l'an prochain nous allons changer de disque et repartir sur une autre trajectoire, en LNB. Le but serait de retrouver tout de suite la LNA, comme nous l'avions fait en 2003 et en 2006 après les relégations de 2002 et de 2005. Ca va être apparemment plus compliqué cette fois-ci.

 

Résultats

Hommes
100 m.: C. Le Glaunec 11"41 - S. Zurkinden (CARE) 11"46 - J. Bellon 11"60
200 m.: Y. Mühlbauer 22"68 - J. Bellon 23"40 - S. Zurkinden (CARE) 23"48
400 m.: D. Desgalier 51"21 - D. Perrenoud 51"56
800 m.: A. Balleret 1'53"36 - N. Repond 1'53"37 - G. Laurent 1'55"13
1500 m.: T. Chengere 3'46"48 - F. Visinand 3'55"79 - A. Caaveiro 4'07"40
5000 m.: T. Chengere 14'38"58 - F. Visinand 17'00"66
110 m. haies: P. Guilbert (SL) 16"04 - K. Gabrielli 16"10 - S. Muster 16"36
400 m. haies: K. Gabrielli 55"40 - N. Contini (SL) 55"75 - S. Rayroud (SL) 1'01"52
Hauteur: K. Rabia 2,15 m. - R. Leuthold (SL) 1,90 m. - S. Keller 1,85 m.
Perche: B. Kohler 4,00 m. - B. Badoux (SL) 3,40 m.
Longueur: P. Guilbert (SL) 6,56 m. - G. Touron (CARE) 5,48 m.
Triple: F. Danail (SL) 11,77 m. - A. Munier (SL) 10,86 m.
Poids: N. Chamerois 12,26 m. - N. Collin (SL) 11,17 m.
Disque: N. Collin (SL) 39,84 m. - N. Strahm 36,51 m. - S. Keller 32,09 m.
Marteau: N. Chamerois 31,27 m. - D. Erard (SL) 26,02 m.
Javelot: B. Kohler 53,29 m. - N. Strahm 47,26 m.- N. Erard (SL) 34,91 m.
4 x 100 m.: S. Muster / C. Le Glaunec / D. Perrenoud / S. Zurkinden (CARE) 43"10
  J. Bellon / S. Rayroud (SL) / D. Desgalier / S. Ferreira 44"61
Classement: 1. LC Zurich 374 pts - 2. GG Berne 355 pts - 3. Stade Genève 288,5 pts - 4. OB Bâle 270,5
  pts - 5. BTV Aarau 263 pts - 6. ST Berne 240,5 pts - 7. LV Winterthour 233 pts - 8. CoA
  Lausanne-Riviera 216,5 pts (rélégués en LNB)

   (Tous du Lausanne-Sports, sauf mention)

 

Liens