Championnats suisses en salle à Macolin - 21-22.02.2009

Retour à Macolin pour les championnats suisses en salle après deux éditions disputées à Saint-Gall. Deux ans synonymes de disette pour nos couleurs puisque tant en 2007 qu'en 2008 nos athlètes étaient rentrés bredouilles de chez les Brodeurs. Cette année les choses s'annonçaient nettement mieux et les événements du week-end ont pris une tournure favorable pour notre club. La première journée de samedi était avant tout destinée aux séries. C'est la jeune Samantha Dagry (14 ans) qui a ouvert les feux sur 60 m. avec un nouveau record personnel de 8"04 fort prometteur; le ton était donné. Sur 400 m., Christèle Dupasquier a réalisé le troisième temps des séries et elle s'est brillamment qualifiée pour la finale A en 57"30, record personnel en salle. Derrière elle, Gaëlle Overney a elle aussi amélioré son meilleur chrono en salle avec 58"73, mais cela n'a juste pas suffit pour entrer en finale B. Sur 800 m., Nicolas Repond a oeuvré avec intelligence durant ces séries, ce qui nous fit dire que la leçon de Saint-Gall semblait avoir été parfaitement assimilée. Un petit coup d'accélérateur de 150 m. durant le dernier tour a été suffisant pour assurer une place en finale. Idem pour Margaux Luscher qui s'est facilement qualifiée en 2'16"96, record personnel en salle battu de plus de quatre secondes. En lice également pour une place en finale, Céline Agrifoglio, Perrine Truong et Guillaume Laurent ont tous échoué. Chez les femmes, le chrono de référence pour espérer courir une seconde fois le lendemain était de 2'20"91. Céline a couru en… 2'20"92 et Perrine en 2'21"08. Guillaume Laurent était quant à lui trop seul dans sa course, mais il a tout de même décroché un bon temps avec 1'58"93.
Dimanche le clan Bleu & Blanc s'apprêtait à vivre de très bons moments car à bien y compter nous avions rééllement cinq chances de médailles. Les séries du matin sur 200 m. nous confortaient dans nos pronostiques avec la brillante qualification pour la finale A de Joëlle Golay en 24"81. Après les pom-pom girls et les traditionnels honneurs de Swiss Athletics, le show pouvait reprendre avec les finales tant attendues. Le 800 m. des femmes est parti très rapidement sous l'impulsion de la jeune Soleuroise Andrina Schläpfer. Tellement vite que celle-ci, dès le départ, a pris directement la corde en coupant l'élan des filles placées à l'intérieur d'elle et notamment de Margaux Luscher qui a dû freiner et qui s'est retrouvée d'emblée mal placée dans le peloton. La suite fut plus limpide avec une très belle remontée de Margaux, mais qui fut veine au niveau du podium puisqu'elle s'est classée quatrième de ce 800 m. A l'arrivée, Margaux a tout de suite manifesté son mécontentement par rapport au départ de Schläpfer qu'elle estimait illicite. Images vidéo à l'appui, elle est allée se plaindre vers les juges-arbitres, qui eux n'avaient rien vu. Au final, cet incident a été jugé correct et Margaux n'a pu récolter que des tapes de réconfort dans le dos. Au-delà du rang frustrant, il faut surtout retenir que Margaux a une fois de plus fait exploser son record personnel pour le porter à 2'11"02. Les bousculades, les déceptions et l'injustice existeront toujours en athlétisme. C'est cette incertitude qui le rend encore plus merveilleux à pratiquer! Au tour des hommes d'en découdre sur les quatre tours et 52 m. du tourniquet bernois. Comme pour la course précédente, le tempo s'est emballé d'entrée, de manière presque déraisonnable. Nicolas Repond n'était pas entré dans ce jeu et il attendait patiemment en queue de peloton. A 200 m. du but, il entamait son accélération et il s'approchait des meilleurs qui semblaient lâcher prise les uns après les autres. Cinquième à 100 m. du but, Nico était à ce moment là irrésistible. Il passa trois adversaires dans le dernier virage et il se retrouvait de front avec le Zurichois Christian Niederberger pour les 25 derniers mètres de course. Le clan lausannois criait tant et plus en voyant l'impensable se réaliser. Repond, les deux bras en l'air, passait la ligne en vainqueur 1'51"12, record du club de Moritz Höft battu de seize centièmes. Félicité par un nombre incalculable de personnes, Nicolas a réussi un coup vraiment incroyable et qui contrastait totalement avec sa déconvenue saint-galloise douze mois auparavant. Bravo Nicolas Repond, champion suisse du 800 m. en salle! La course suivante allait donner de nouvelles émotions avec le 200 m. des femmes. Quatrième chrono des séries, Joëlle Golay avait une très belle carte à jouer, tout en se rappelant de Saint-Gall 2007 et son quatrième rang. Cette année fut la bonne pour Joëlle avec une troisième place en 24"89, sauvée in extremis pour un millième de seconde face au retour de la Zurichoise Nora Farrag. Bravo et deuxième médaille pour le Lausanne-Sports. Les 3000 m. nous ont permis de nous concentrer sur le concours de Sophie Conti au saut à la perche. Après un joli saut à 3,10 m., Sophie a eu trois chances pour améliorer son record personnel. Malgré de belles tentatives à 3,30 m., il faudra cependant attendre ce printemps pour la voir franchir cette barre. Juste après la remise de la médaille de Nicolas Repond, le bouquet final pouvait avoir lieu avec le 400 m. des femmes et le 1500 m. des hommes. Pour la première course, un paramètre était clair : il y avait déjà une médaille à la clé pour Christèle Dupasquier car l'Autrichienne de Wettingen Pamela Märzendorfer n'entrait pas en lice pour le podium. Christèle partit étonnament prudemment et ce retard concédé s'est ressenti à l'arrivée. Quatrième de la course en 57"88, Christèle a tout de même pu savourer un bon moment passé sur la troisième marche du podium de Macolin. Bravo surtout pour son record personnel de la veille (57"30) qui la place désormais au deuxième rang du Top-10 du LS en salle, derrière l'intouchable record suisse d'Anita Protti (51"41 en 1991). La dernière course promettait beaucoup et Michel Herren, speaker de tous les instants dans cette salle de la Fin-du-Monde, avait vite fait de la décrire comme étant l'un des clous de la journée. Ce fut le cas avec Fabien Visinand qui d'entrée prit la course à sa main en entraînant le peloton sur un rythme soutenu. Il se fit passer aux 1000 m. par les deux favoris du LC Regensdorf et un peu plus tard encore par le Schaffhousois Ali Hakimi. Mais Fabien tenait bon dans son tempo et dans son dernier tour il produisit une accélération qui lui permit de repasser Hakimi et de s'assurer ainsi la médaille de bronze. Quand on dit "assurer", ce n'est pas vrai; car Fabien est allé jusqu'au bout de ses forces pour décrocher un chrono de choix : 3'56"82, record du club en salle battu de neuf secondes! C'était à nouveau grandiose et surtout mérité.
Au bilan final, les athlètes du Lausanne-Sports ont remporté un total inédit de quatre médailles (1-0-3), ce qui les placent derrière le LC Zurich (9 médailles) et Old Boys Basel (5 médailles). La prochaine compétition à Macolin verra les jeunes de U20 à U16 en découdre le dimanche 1er mars. La boule de cristal du LS prévoit cinq médailles…?

 

Résultats

Hommes

 

800 m.

1. N. Repond 1'51"12 (Record du club, ancien 1'51"28 par M. Höft en 2008) (1'54"25 en
  series) - G. Laurent 1'58"93

1500 m.

3. F. Visinand 3'56"82 (Record du club, ancien 4'05"71 par lui-même en 2007)

 
 

Femmes

 

60 m.

S. Dagry 8"04

200 m.: 3. J. Golay 24"89 (24"81)

400 m.

: 3. Ch. Dupasquier 57"88 (57"30) - G. Overney 58"73

800 m.: 4. M. Luscher 2'11"02 (2'16"96) - C. Agrifoglio 2'20"92 - P. Truong 2'21"08
Perche: 9. S. Conti 3,10 m.
 

Liens