Avenir du stade Olympique de la Pontaise

Malgré son passé chargé d'histoire, l'avenir du stade Olympique de la Pontaise est désormais sombre. En effet, après plusieurs projets de rénovations refusés au début du millénaire, il est apparu en 2007 comme quasiment certain que la Pontaise serait rasée vers 2012 environ et ce au profit de 2000 logements issus du Projet Métamorphose! En ce qui concerne le football, un nouveau stade de 12 à 15'000 places appelé Stade du Léman a été projeté à la Bourdonnette, dans les quartiers sud-ouest de la ville. Ce nouveau complexe comprend également un centre commercial et une piscine olympique. Pour l'athlétisme, il était imaginé dans un premier temps de transformer le stade Pierre-de-Coubertin à Vidy pour accueillir Athletissima. Mais cette option n'était pas vraiment la bonne solution, ni pour le futur d'Athletissima ni pour le paysage des rives de Vidy! Pour notre club, un déménagement du côté du stade des Marronniers était prévu. Cette variante a également montré d'innombrables inconvénients. En juillet 2008, suite à l'aboutissement de l'initiative demandant les stades au nord de la ville, il semblait qu'une solution avait été trouvée en ce qui concerne le stade d'athlétisme qui conserverait son emplacement au nord vers le Service des Autos. Un peu plus tard, le projet du stade à la Tuilière devenait admis par tous. La votation du 27 septembre 2009, pour ou contre l'initiative "deux stades au nord de la ville" a rendu son verdict en montrant la direction à suivre tout en donnant le feu vert à la Municipalité de Lausanne pour lancer la métamorphose de la ville. La situation à fin 2009 était donc la suivante : il y aura au sud à la Bourdonnette un nouveau stade de football "à l'anglaise" avec une piscine olympique. Au nord à la Tuilière un nouveau stade d'athlétisme avec une salle omnisports et des terrains de football. Il faut attendre le 15 février 2012 pour que le projet du stade aux Prés-de-Vidy soit dévoilé au grand public. En parallèle, il n'y a que très peu d'échos à propos du stade d'athlétisme. Une chose est sûre : lorsque ces installations seront enfin construites, vers 2019-2020, le stade Olympique de la Pontaise sera alors détruit au profit de nouveaux logements. Mais est-on certain de vouloir un autre stade d'athlétisme que la Pontaise?
A suivre...