Match des 6 cantons à Alle - 21.05.2011

En 2007 à Bulle, l'obsolète équipe vaudoise avait été dépassée, laminée et humiliée car abandonnée de tous ses athlètes de pointe. Cette débandade de l'athlétisme cantonal, ne laissant augurer rien de bon pour le futur, n'avait pas du tout motivé le chef technique de l'époque à rempiler pour la saison suivante. On se disait alors qu'il serait difficile voire impossible de trouver une personne suffisamment motivée pour reprendre le poste de chef technique laissé vacant par Franco Vaccher. Quatre ans plus tard, cette même sélection vaudoise se retrouvait dans un car les menant à Alle avec pour unique but de remporter le Match des 6 cantons pour la quatrième fois d'affilée! Comment un pareil changement a-t-il pu être réalisé? En fait cette volte-face incroyable réalisée par les "Vert & Blanc" ne tient qu'en un seul mot : fidélité. En effet, le nouveau sélectionneur a pu compter dès l'édition de 2008 à Lausanne du soutien non seulement des athlètes, mais également de leurs entraîneurs. Bien sûr il est toujours difficile d'obtenir l'apport de nos meilleures heptathloniennes. Bien sûr également il y a au moins trois semaines de prises de tête pour façonner l'équipe, puis de la modifier sans cesse suite aux forfaits, pour arriver le jour de la compétition avec encore plein de trous à combler. La tâche est assurément un peu folle si on veut la mener à bien, mais elle est aussi assez belle à vivre une fois le match entamé. En Ajoie, l'amalgame passablement hétéroclite des athlètes confirmés conjugué à l'arrivée tonitruante de jeunes talents font désormais de ce Team vaudois un bloc à la solidarité étonnante, rarement vécue à ce niveau là.
Pour motiver les troupes, une photo aérienne du stade de Alle avait été transmise aux athlètes car la méfiance de certains était grande. Une fois arrivé sur place, on a pourtant pu constater que les installations datant de 2004 sont d'une qualité exceptionnelle et que certains repartiraient même de ce stade avec un record personnel en poche! Tout a bien commencé avec des relais 4 x 100 m. rodés puisqu'il s'agissait en fait des deux équipes de la CoA Lausanne-Riviera. L'équipe des hommes composée uniquement de juniors et de cadets a réalisé 42"50 et elle n'est passée que pour deux centièmes pour la victoire. Celle des femmes a été incroyablement brillante avec les routinières Sandy Wittwer et Joëlle Golay en rampe de lancement afin de mettre sur orbite Sarah Atcho et Samantha Dagry. Et effectivement ça a fusé puisqu'en 46"92, les filles ont battu le record de l'A.C.V.A. de huitante-huit centièmes! Ce départ en trombe a été ensuite freiné par l'absence (prévue) d'une perchiste et par un double abandon absolument inopiné sur 800 m. et 3000 m. Tant et si bien que durant une bonne partie du Match, la sélection vaudoise se retrouvait au troisième rang sans pouvoir avancer à plein régime. Heureusement, nous avons pu compter sur des prestations solides engendrant parfois de très beaux records personnels. Chez les hommes, les coureurs de 100 m. n'ont pas eu de chance avec le vent puisqu'il soufflait contraire à -2,1 m/s. Dans ces conditions, Jérôme Bellon n'a pas pu s'exprimer et il a été crédité de 11"51. Dans la série B, avec un vent pratiquement nul, Tiago Teles a réalisé un bon 11"52. Sur 200 m., le Cariste Steve Zurkinden a couru un excellent 22"44, puis Timo Roth, l'un des cadets qui monte, a bouclé son 400 m. en 51"24. Le demi-fond a été prolifique avec la deuxième place de Fabien Visinand sur 800 m. et surtout les deux très belles victoires de Guillaume Laurent sur 1500 m. et de Sullivan Brunet de l'USY au 3000 m. Sur les haies, les stadistes ont assuré deux secondes places avec une belle maestria. Le junior Benjamin Badoux s'est parfaitement adapté aux haies hautes en 16"11, tandis que Nicolas Contini a dû effectuer son 400 m. haies en deux fois car la première course a connu un étrange arrêt après la huitième haie! Après une heure de pause et quelques moments de flottements, Nicolas acceptait de reprendre la piste pour assurer, dans ces conditions particulières, un bon 58"75. Les sauts ont été excellents également. Ces hommes-volants n'ont pourtant rien volé pour afficher un maximum de points. En hauteur, Vivien Streit du COVA Nyon a bénéficié du forfait du prometteur Loïc Gash pour s'envoler de façon magistrale à 2,02 m., soit un nouveau record personnel battu à trois reprises durant l'après-midi. Chapeau! En longueur, Patric Guibert a retrouvé une certaine sérénité dans sa technique et il a ainsi pu réaliser un très encourageant 6,82 m. dans le vent. Il a ensuite mis une pierre importante à l'édifice avec deux points très précieux au triple saut. Que dire également de Vladimir Ferber, si ce n'est bravo. Non content d'avoir remporté pour la deuxième année consécutive le saut à la perche, Vlad a également étonné son monde - et peut-être bien lui-même en premier - au lancer du javelot avec une deuxième place à 51,44 m. Les vrais lanceurs vaudois sont eux aussi très solides avec les stadistes Nicolas "Popov" Collin, brillant vainqueur du disque avec 45,43 m. et David Erard au marteau avec 34,69 m., mais aussi avec Laurent Levoye de la FSG Renens qui a assuré le coup derrière les mastodontes romands du lancer du poids en lançant à 11,44 m. une semaine après s'être sorti d'une rougeole. Chez les femmes ce fut nettement moins régulier au niveau des rangs puisqu'en sept disciplines nous n'avons marqué que six points, alors qu'une victoire en vaut déjà sept. On a ainsi vu les Neuchâteloises prendre rapidement le large grâce aux victoires de Stéphanie Vaucher, bien sûr, mais aussi à celles de Valentine Arrieta, Marie Vaucher et Tittany Langel, trois athlètes qui s'entraînent la semaine avec… le Lausanne-Sports! Heureusement, les athlètes phares du cantons ont répondu présentes en nous gratifiant d'un show à l'issue incroyable. Sur 100 m., Samantha Dagry a pulvérisé son record personnel en 12"05 et elle se qualifie du même coup pour le F.O.J.E. Mieux, deux heures plus tard dans le 200 m. B, Sam réalise un autre magnifique record personnel en 24"76, soit une deuxième limite pour Trabzon qui a eu pour effet d'emmener Sarah Atcho sur la voie turque avec un superbe 24"88 synonyme également de limite pour le F.O.J.E.! Les émotions n'allaient pas s'arrêter là bien au contraire puisqu'elles allaient aussi récompenser deux athlètes entraînées par Kenny Guex, l'un des fans absolu de ce Match des 6 cantons. Le 400 m. haies promettait une passe d'armes épique entre Aurélie Dupasquier et Valentine Arrieta. Cette dernière fut euphorique avec une victoire magistrale en 58"26, limite pour les championnats d'Europe U23 à Ostrava. Derrière, Aurélie s'est accrochée comme jamais pour réaliser ce qu'on attendait d'elle. En 1'00"38, elle pulvérise son record personnel de nonante centièmes et elle s'offre ainsi une qualification pour les championnats d'Europe U20 à Tallinn. Même s'ils sont retentissements, ces exploits ne doivent pas occulter les autres performances réalisées par les vaudoises. Sur 200 m., la place avait été attribuée à Joëlle Golay pour sa meilleure performance 2011 en salle, malgré qu'on sache très bien que les jeunes avaient plus le vent en poupe qu'elle. Son virage fut moyen, mais sa fin de course a été nettement meilleure, ce qui devrait lui donner de beaux espoirs pour un rapide retour au premier plan. Sur 400 m., Delphine Balliger effectuait sa vraie rentrée (après deux concours au lancer du poids!). Elle fut trop seule pour se transcender chronométriquement, mais ses 56"68 sont prometteurs de tours de piste en feu cet été, en tout cas tout autant que ses périostes l'étaient il y a deux semaines encore. En demi-fond, les abandons de Margaux Luscher et de Virgine Danalet ont plombé le moral du coach qui est aussi celui de la CoA Lausanne-Riviera. Si ce n'est pas trop grave lors du Match des 6 cantons, ça le serait bien plus dans deux semaines lors des CSI de LNA. "Inquiétant" n'est pas forcément le mot qui vient directement à l'esprit, mais c'est quand même la porte à côté. Alors courage les filles! Sur 1500 m. par contre ça s'est bien passé pour Perrine Truong. Face à une concurrence de premier choix, Perrine a terminé troisième d'une course passionnante à suivre en 4'43"55. Dans les disciplines techniques, point faible cantonal, ça s'est bien passé au disque et au marteau grâce aux aînées que sont Mesdames Floriane Erard et Muriel Ayer qui ont réalisé respectivement 34,62 m. et 33,36 m. Bonnes également furent des deux sauteuses en longueur du Stade Lausanne Noémie Berruex et Sandy Wittwer qui ont rehaussé leur niveau grâce à un mano à mano qui dure depuis trois compétitions. C'est désormais 5,25 m. réguliers pour Noémie contre les 5,30 m. de Sandy avec trop de vent. Le match dans le Match était cool à suivre. Les jeunes quant à elles n'ont pas démérité, très loin de là. Il faut savoir que pour ce genre de disciplines il faut un certain nombre d'années avant de connaître la sérénité technique et donc d'être performante. Comme on ne remplace pas si facilement au pied levé une Elodie Jakob, on peut vraiment dire merci à Charlotte Frey, Anne Thiébaud ou Camille Matthys de s'être collé à la tâche. Cette expérience leur servira à coup sûr pour la suite de leur carrière.
Longtemps à la troisième place, la sélection vaudoise a réussi un fantastique retour en fin de Match. Ainsi juste avant le bouquet final du relais suédois, le classement se profilait comme suit : 1. Vaud 141 pts / 2. Neuchâtel 136 pts / 3. Genève 134 pts. Le problème, ou l'avantage (?), c'est qu'on ne connaissait pas ce classement et que les Vaudois étaient certains d'être toujours largués. En général ce dernier relais est assez prolifique en points pour nos couleurs, mais avant cela il a fallu trouver deux remplaçants aux athlètes blessés qui étaient prévus sur 200 m. et 100 m. chez les hommes, puis effectuer une rocade tactique payante chez les femmes entre le 200 m. et le 300 m. Les dés étaient jetés avec Davy Desgalier et Kim Beytrison sur 400 m. et 300 m. qui ont mis sur orbite Timo Roth sur 200 m., une demi-heure après son 400 m., et Guillaume Laurent sur 100 m. Cette vaillante équipe termine à 35 centièmes de la victoire. Mieux encore, ils ont pris un net avantage sur les Neuchâtelois, dont le coureur de 300 m. qui achevait son parcours est à l'heure actuelle toujours en train de chercher à qui il doit donner le témoin pour le 200 m. Neuchâtel exit, il ne fallait simplement pas que Genève remporte la course des femmes et que Vaud perde le témoin. Au contraire, ce sont les Lausannoises du haut et du bas qui ont brillamment gagné avec près de quatre secondes d'avance et Genève a terminé sixième. Au classement final, si la hiérarchie a été bousculée chez les femmes, en partie "à cause" des vaudoises, elle a été parfaitement respectée chez les hommes avec une victoire des "Vert et Blanc" avec dix points d'avance sur les Genevois. Et au classement final du Match, c'est bien le canton de Vaud qui s'impose pour la quatrième fois d'affilée avec onze points d'avance sur le canton de Genève. Waouh, que ce fut pénible cette année!
On l'a dit en préambule, la solidarité du Team vaudois a été étonnante. En effet, jamais nous n'avions vu des athlètes 6 contents à la fin du Match et quitter les lieux dans l'Ajoie et la bonne humeur. Rendez-vous en 2012 à Neuchâtel pour d'autres aventures débouchant peut-être sur une nouvelle victoire. So, gimme five!

Résultats

 
 

MATCH

 

Général: 1. VD 153 p. - 2. GE 142 p. - 3. NE 140 p.- 4. JU 126 p. - 5. VS 118 p. - 6. FR 107 p.
Hommes: 1. VD 89 p. - 2. GE 77 p. - 3. VS 60 p. - 4. JU 57 p. - 5. FR 57 p. - 6. NE 53 p.
Femmes: 1. NE 87 p. - 2. JU 69 p. - 3. VD 64 p. - 4. GE 63 p. - 5. VS 58 p. - 6. FR 50 p.
HOMMES
100 m.: 4. J. Bellon 11"51 (-2,1)
200 m.: 3. S. Zurkinden (CARE) 22"44 (-0,7)
400 m.: 3. T. Roth (USY) 51"24
800 m.: 2. F. Visinand 1'56"10
1500 m.: 1. G. Laurent 4'03"48
3000 m.: 1. S. Brunet (USY) 9'11"83
110 m . h.: 2. B. Badoux (SL) 16"11 (-1,6)
400 m. h.: 2. N. Contini (SL) 58"75
Hauteur: 1. V. Streit (COVA) 2,02 m.
Perche: 1. V. Ferber 4,20 m.
Longueur: 2. P. Guilbert (SL) 6,82 m. (+2,4) / Rég. 6,50 m. (-1,1)
Triple: 5. P. Guilbert (SL) 12,58 m. (-0,6)
Poids: 4. L. Levoye (FSG Renens) 11,44 m.
Disque: 1. N. Collin (SL) 45,43 m.
Marteau: 4. D. Erard (SL) 34,69 m.
Javelot: 2. V. Ferber 51,44 m.
4 x 100 m.: 2. J. Bellon / S. Zurkinden (CARE) / B. Mouthon (CARE) / B. Jordan (SL) 42"50
Suédois: 1. D. Desgalier / K. Beytrison / T. Roth (USY) / G. Laurent 2'04"02
H.C.
100 m.: T. Teles 11"52 (+0,1) - D. Desgalier 12"14 (-1,6)
Longueur: P.A. Bettex 6,03 m. (+1,9)
FEMMES
100 m.

: 1. S. Dagry 12"05 (+1,4) (Record du club U18 W, ancien 12"24 par elle-même le 19.06.
  2010 à Lausanne / Limite pour le F.O.J.E. à Trabzon)

200 m.: 3. J. Golay 25"76 (+0,4)
400 m.: 1. D. Balliger (SL) 56"08
800 m.: M. Luscher DNF
1500 m.: 4. P. Truong 4'43"55
3000 m.: V. Danalet DNF
100 m. h.: 5. C. Frey 17"00 (-0,6)
400 m. h.: 2. A. Dupasquier 1'00"38 (Record du club U20 W, ancien 1'01"28 par elle-même le
  05.06.2010 à Bâle / Limite pour les championnats d'Europe U20 à Tallinn)
Hauteur: 6. C. Matthys (CARE) 1,50 m.
Perche: Aucune athlète
Longueur: 4. N. Berruex (SL) 5,26 m. (+2,3) / Rég. 5,25 m. (+0,6)
Triple: 5. M. Kibula (AOron) 10,31 m. (-1,6)
Poids: 3. A. Thibaud (SL) 10,69 m.
Disque: 2. F. Erard (SL) 34,62 m.
Marteau: 2. M. Ayer (USY) 33,36 m.
Javelot: 6. C. Matthys (CARE) 21,65 m.
4 x 100 m.: 1. S. Wittwer (SL) / J. Golay / S. Atcho / S. Dagry 46"92 (Record de l'A.C.V.A., ancien 47"80
  par S. Wittwer (SL) / J. Golay / B. Fournier / M. Lavanchy (COVA) le 17.05.2008 à Lausanne)
Suédois: 1. C. Oberson / G. Overney / N. Berruex (SL) / D. Balliger (SL) 2'21"76
H.C.
100 m.: C. Frey 13"66 (+0,6)
200 m.: S. Dagry 24"76 (-0,5) (Record du club U18 W, ancien 25"06 par elle-même le 29.05.2010
  à Berne / Limite pour le F.O.J.E. à Trabzon) - S. Atcho 25"88 (-0,5) (Limite pour le F.O.J.E. à
  Trabzon) - C. Oberson 26"29 (-0,5)

   (Tous du Lausanne-Sports, sauf mention)

 

Liens